9.3. Les chirurgies parodontales

  • Pourquoi ai-je besoin de chirurgie ?

Vous avez besoin de chirurgie parce votre parodontiste a déterminé que vos tissus qui entourent vos dents ne sont pas sains et qu’ils ne peuvent être assainis par des traitements uniquement  non chirurgicaux , non invasifs.

  • Est-ce que cela est douloureux ?

Des nouvelles notions thérapeutiques avec des techniques chirurgicales fines peuvent être réalisées confortablement dans les cabinets de parodontologie. Les progrès dans les nouvelles molécules antidouleurs, l’utilisation des anesthésiques locaux, le contrôle de la douleur sont disponibles afin de faire en sorte que l’intervention soit la plus confortable possible.

  • Combien de temps cela prend-il pour cicatriser ?

Il est très important de suivre les instructions de votre praticien. La plupart des patients peuvent continuer à faire leurs activités normales dès le lendemain sauf les activités sportives violentes.  Des instructions pré opératoires et post opératoires vous seront indiquées.

Certaines cicatrisations sont très rapides (exemple greffe de gencives et chirurgie d’élimination des poches), d’autres actes demandent parfois des délais de cicatrisation plus long ( allongement coronaire pré prothétique, régénération tissulaire, réparation du sourire…).

C’est aussi le cas quand une thérapeutique de prothèse est à suivre. Les procédures de tailles des dents et de prises d’empreintes sont souvent très agressives et il est nécessaire d’attendre une maturation tissulaire et ainsi avoir l’accord de votre parodontiste pour que votre praticien généraliste puisse faire vos couronnes et prothèses.

  • Est-ce que ces traitements sont fiables dans le temps ?

En effet la question que tout le monde pose. Les maladies parodontales sont des maladies infectieuses et donc elles sont récidivantes. Le plus important dans les traitement pardontale est la stabilité des résultats dans le temps.

Il y a trois phases dans le traitement parodontal : la thérapeutique initiale (essentielle), la thérapeutique chirurgicale (si nécessaire dans certains secteurs), et la maintenance (absolument essentielle).  La fiabilité du traitement dépend de la qualité du diagnostic, de l’implication du patient dans son hygiène personnelle, de la dextérité et de l’expérience du chirurgien, et surtout de la discipline du patient à venir à ses rendez vous de maintenance parodontale dans le cabinet de parodontologie pour des séances d’hygiène professionnelle.